2012

Printemps du livre de Cassis : du 28 Avril au 6 Mai 2012

Le Printemps du Livre de Cassis, créé en 1986 par Danielle Milon, conjugue littérature, musique, arts plastiques, photographie et cinéma.

Cette véritable fête de l’écriture se décline toujours sur deux week-ends dans le cadre magique de l’amphithéâtre de la Fondation Camargo où les écrivains sont peu à peu amenés à dévoiler leur processus littéraire, à se révéler à leurs lecteurs, à dialoguer avec eux.

 

Prix du Printemps du Livre de Cassis

Créé à l’initiative de Danielle Milon et de Pascal Chaix, ce prix placé sous la présidence de Jean-Paul Kauffmann et la présidence d’honneur de Patrick Poivre d’Arvor, récompensera pour la neuvième année consécutive un essai littéraire, politique ou historique et sera remis au lauréat lors de l’inauguration du Printemps du Printemps du Livre.

Le jury, composé de 9 membres, écrivains reconnus et professionnels de la littérature et du livre désignera l’essai primé parmi une sélection d’ouvrages parus au cours de l’année civile écoulée.

A l’occasion de ce prix, création d’une étiquette spéciale Prix du Printemps du Livre de Cassis par le vignoble Château de Fontblanche Bodin.

 

Ont été sélectionnés :

- Romain Bertrand : L’Histoire à parts égales, Seuil.

- Sylvie Brunel : Géographie amoureuse du monde, JC Lattès.

- Belinda Cannone : La chair du temps, Stock.

- Jean-Michel Delacomptée : La Grandeur, Saint-Simon, Gallimard.

- Michel Delon : Le principe de la délicatesse, Albin Michel.

- Georges Didi-Huberman : Ecorces, Ed. de Minuit.

- Ivan Jablonka : Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus, Seuil.

- Philippe Mesnard : Primo Levi, Le passage d’un témoin, Fayard.

- Mona Ozouf : La cause des livres, Gallimard.

- Pierre Rosanvallon : La société des égaux, Seuil.

- Marcel Rufo : Tiens bon, Anne Carrière.